Auteur : Silent Zero

***

Peut-être était-ce le vieux langskip de son père, trop longtemps éloigné des eaux, et dont la figure féroce, blanche encore au creux salé des écailles, noircie là où la main l’avait trop souvent caressée, réclamait son festin d’écume et de ciel.

***